Voyage culturel au Turkménistan & en Ouzbékistan

Combiné Turkménistan / Ouzbékistan

 Les villes caravanières des Routes de la Soie où se croisèrent toutes les religions du monde médiéval portent derrière leurs enceintes mille légendes qui continuent à nous fasciner et les caravansérails, perdus au milieu des déserts, regorgent d’anecdotes d’une vie riche en péripéties. Ce voyage vous invite à découvrir les splendeurs architecturales du Turkménistan et de l’Ouzbékistan. Turkménistan, centre des magnifiques chefs d’œuvre d’architecture, vous invite à découvrir l’antique Nice, l’ancienne Margiana, les mausolées de Kounya Ourguentch. Ouzbékistan, carrefour des routes caravanières du papier, de la soie et de l’or… 

COMBINE / CIRCUIT CULTUREL AU TURKMÉNISTAN & EN OUZBÉKISTAN

INFORMATIONS IMPORTANTES SUR VOTRE VOYAGE AU

TURKMÉNISTAN ET EN OUZBÉKISTAN :

Date du départ :Juillet 2017 : 13/07/2017 - Août 2017 : 10/08/2017 - Octobre 2017 : 05/10/2017Avril 2018 : 19/04/2018 – Mai 2018 : 10/05/2018 – Juin 2018 : 07/06/2018 – Juillet 2018 : 12/07/2018 – Août 2018 : 09/08/2018 – Septembre 2018 : 06/09/2018 – Octobre 2018 : 07/10/2018

CARTE - TURKMENISTAN - AUTHENTIQUES TURKMENISTAN ET OUZBEKISTANDurée du voyage : 14 jours/13 nuits

Départs de : Paris
Départ de provinces : Bordeaux, Brest, Lyon, Marseille, Mulhouse, Nantes, Rennes, Strasbourg, Toulouse sur Air France via Paris : nous consulter
Compagnies aériennes : Turkish Airlines
Escales : Istanbul
Vols domestiques : Ashgabat / Mary – Mary / Tachaouz
Hôtels : 2-3 et 4 étoiles
Pension : Pension Complète
CARTE - OUZBEKISTAN  - AUTHENTIQUES TURKMENISTAN ET OUZBEKISTANPrix par personne à partir de : 2.590 €
Accompagnement : Guides accompagnateurs francophones dans chaque pays
Type du voyage : Circuit  privé
Thème : Culture et découverte
Nombre maximum par groupe : –
Nombre minimum de participants : 02 personnes
Assurances: non incluses
Meilleure saison pour partir en Ouzbékistan et en Turkménistan: Printemps et Automne
Difficulté du circuit : Facile
Age : Tous les âges

 

Circuits Ouzbékistan vacances scolaires 2017/2018

Calendrier scolaire 2017 / 2018 ZONE A ZONE B ZONE C
Besançon, Bordeaux ,Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble , Limoges, Lyon, Poitiers Aix-Marseille,Amiens,Caen,Lille,Nancy-Metz,Nantes,Nice,Orléans-Tours,Reins, Rennes,Rouen,Strasbourg Créteil,Montpellier,Paris,Toulouse, Versailles

Circuit Ouzbékistan Toussaint 2017

Vacances de la Toussaint Fin des cours:Samedi 21 Octobre 2017 & Reprise des cours Lundi 06 Novembre 2017

Circuit Ouzbékistan nouvel an et les fêtes de fin d’année 2017

Vacances de Noël Fin des cours: Samedi 23 Décembre 2017 & Reprise des cours:Lundi 08 Janvier 2018

Circuit Ouzbékistan vacances d’hiver 2018

Vacances d’hiver Fin des cours:Samedi 10 Février 2018 Fin des cours: Samedi 24 Février 2018 Fin des cours:Samedi17 Février 2018
Reprise des cours:Lundi 26 Février 2018 Reprise des cours:Lundi 12 Mars 2018 Reprise des cours:Lundi 05 Mars 2018

Circuit Ouzbékistan Pâques et les vacances de Printemps 2018

Vacances de Printemps Fin des cours: Samedi 07 Avril 2018 Fin des cours: Samedi 21 Avril 2018 Fin des cours:Samedi 14 Avril 2018
Reprise des cours : Lundi 23 Avril 2018 Reprise des cours: Lundi 07 mai 2018 Reprise des cours: Lundi 30 Avril 2018
Vacances d’été Fin des cours : Samedi 07 Juillet 2018

 

Programme détaillé

1er  JOUR : PARIS / ISTANBUL / ASHGABAT

LOGO TURKISH AIRLINESJeudi

13h45 Décollage du vol Turkish Airways TK 1824 à destination d’Istanbul.

19h25 Arrivée à Istanbul en transit.

21h55 Décollage du vol Turkish Airways TK 0322 à destination d’Ashgabat.

2ème JOUR : ISTANBUL / ASHGABAT / NISSA / ACHGABAT (30 km environ)

TURKMENISTAN 012 - ACHGABAT 002Vendredi

03h40 Arrivée à Ashgabat, medications accueil par notre représentant.

Transfert et installation à l’hôtel Ak Altyn 4* (NL)

Repos et petit-déjeuner à l’hôtel.

Route à destination de l’antique Nicée (Nissa), see capitale de la Parthiène et ville sacrée. Nissa était la capitale d’un empire qui s’étendait jusqu’à l’Irak et la Syrie. Le site est étendu et offre un beau panorama sur le désert. Les vestiges exhumés ont largement contribué à la connaissance de la civilisation parthe. Vous y verrez les vestiges du palais et d’un temple circulaire.

Retour à Ashgabat.

Sur la route du retour, visite de la mosquée dorée de Turkmenbachi.

Déjeuner dans un restaurant.

Tour de ville d’Ashgabat : la place du Palais, le Parc de l’Indépendance, le Roukhama, Omar, l’Arc de la Neutralité

Dîner dans un restaurant et nuit à l’hôtel

3ème JOUR : ASHGABAT / MARY

TURKMENISTAN 013 - ACHGABAT - BAZAR TOLKOUTCHKASamedi

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Visite du marché Tolkoutchka, l’un des cites plus animés de la ville, plein de couleurs vives et de marchandises ou l’on peut se procurer des « suzanni ».

Découverte de la mosquée Ertogril Gazi, elle doit son nom au père du sultan Osman Ier, fondateur de l’Empire Ottoman. Empruntant ses formes à l’architecture traditionnelle ottomane (notamment à la mosquée bleue d’Istanbul), elle se distingue par un étagement de coupoles et demi-coupoles culminant en un dôme monumental. La salle de prières est éclairée par une série de vitraux. Quatre minarets effilés agrémentés chacun de trois balcons contribuent à alléger la structure, devenue un point de repère dans le paysage urbain d’Ashgabat.

LOGO TURKMENISTAN AIRLINESDéjeuner dans un restaurant.

15h00 Transfert à l’aéroport.

17h20 Décollage du vol régulier Turkménistan Airlines T5 0131 à destination de Mary.

18h00 Arrivée à Mary.

Transfert et installation à l’hôtel Margush 2* (NL – Le meilleur possible)

Dîner dans un restaurant et nuit à l’hôtel

4ème JOUR : MARY / MERV / TACHAOUZ / KOUNIA OURGUENTCH/ TACHAOUZ (260 km environ + vol)

TURKMENISTAN 016 - MERV - MAUSOLEE SULTAN SANDJARDimanche

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Départ vers Merv et visite de cette ville étape de la route de la soie, la plus ancienne et la mieux préservée des cités oasis. Les vestiges de cette vaste oasis couvrent quatre milliers d’années d’histoire et un grand nombre de monuments, particulièrement des deux derniers millénaires. Dominée par les forteresses de Kyz Kala et de Yigit Kala, Merv s’orna de somptueux édifices.

Visite du mausolée du sultan Sandjar, monument architectural le plus majestueux de Merv, Par son aspect, il reflète l’épanouissement de la puissance des Seldjoukides. Ce mausolée est situé au centre de la ville Sultan Kala, à proximité des grands bâtiments monumentaux. Ce sont les palais des régents de la dynastie des Seldjoukides et la mosquée.

Retour à Mary et déjeuner dans un restaurant.

Transfert à l’aéroport.

14h00 Décollage du vol régulier Turkménistan Airlines T5 0222 à destination de Tachaouz.

15h10 Arrivée à Tachaouz.

Visite panoramique de la ville de Tachaouz capitale de la province de Da?oguz. Elle fut fondée par les Russes au 19ème siècle. Tachaouz possède de nombreux musées et monuments.

Transfert et installation à l’hôtel Dashoguz 4* (NL) voir sur Tripadvisor

Dîner dans un restaurant et nuit à l’hôtel

5ème JOUR : TACHAOUZ / KOUNIA OURGUENTCH / KHIVA (250 km environ +vol)

TURKMENISTAN 015 - KOUNYA OURGUENTCH - MAUSOLEE TURABEK KHANUMLundi

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Route vers Kounia Ourguentch.

Visite du mausolée de Najmeddin Koubra XIVème siècle, célèbre philosophe et mystique du XIIèe siècle, qui enseigna en Egypte, en Perse et en Irak et opposa une résistance héroïque aux Mongols.

Découverte de l’académie de Mamoun, du mausolée de Fakhreddin Razi (Il Arlsan), du caravansérail Tach Kala, des mausolées Turebek Khanym (14ème siècle) et de Tekesh conquérant du Khorezm (13ème siècle).

Passage devant le minaret de Kutlug timur (14ème siècle – 62m de haut)

Déjeuner dans un restaurant.

Départ pour la frontière turkmène – ouzbèke.

Assistance aux formalités douanières, changement de véhicule, chauffeur et guide.

Continuation vers Khiva.

Khiva : Dernière capitale du Khorezm, Khiva offre l’apparence d’une ville en parfaite état, telle qu’elle était entre le XVIIIe et le début du XXème s., avec 2 200m de murailles intactes qui forment Kounia Ark, « la vielle citadelle » et limitent la ville intérieure. Khiva fut l’un des marchés d’esclaves les plus importants de l’Asie centrale et celui-ci fut actif jusque vers les années 1915-20. Une visite guidée vous permettra d’avoir les détails de tous les bâtiments à visiter. Le plus ancien monument est le Mausolée de Seyid Alaouddin (XIVe s.) mais l’essentiel date des XVIIIe et XIXe s. Khiva est réputée non seulement pour ses monuments historiques uniques, mais aussi pour un ensemble architectural parfait qui n’a pas d’équivalent en Asie Centrale. Les traditions semblent encore aujourd’hui très enracinées.

A l’arrivée, installation à l’hôtel Orient Star Khiva 3* (NL) ou Malika 3* (NL) 

Dîner et nuit à l’hôtel.

6ème  JOUR : KHIVA

OUZBEKISTAN 043 - KHIVA - MAUSOLEE PAKHLAVAN MAKHMOUDMardi

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Visite de l’Itchan-Kala, la ville intérieure et ses maisons aux rares détails ornementaux (portes et colonnes sculptées du XIXème siècle) à partir de son entrée ouest la porte Ata Darvaza : Kounia Ark, la «vieille forteresse », l’oasis de Khorezm, conquis par Tamerlan en 1379 puis par les ouzbeks en 1512, la médersa du Khan Moukhammed Amin, la plus grande de Khiva, le Mausolée de Sayid Alaouddine, érigé peu de temps après la mort du cheikh en 1303, la mosquée Djouma la principale de Khiva construite au XVIIIe siècle, le bazar couvert, la médersa Mouhammed Rakhim Khan (1871), la Médersa Islam-Khodja (1908-1912) avec son minaret de 44,5m de hauteur et 9,5 de diamètre, le plus haut minaret de Khiva.

Déjeuner dans une maison Khorezmienne.

Découverte du monument le plus célèbre de Khiva : le Mausolée de Pakhlavan-Makhmoud (1810-1825), qui occupe l’emplacement de son atelier de fourreur, du Palais d’Alla-Khouli, plus connu sous le nom de Palais Tach Khaouli (le Palais en pierre), datant du 19ème siècle, la résidence des Khans de Khiva.

Le parcours s’achèvera par la visite du plus ancien monument de Khiva : le Mausolée de Sayid Alaouddine, érigé peu de temps après la mort du cheikh en 1303.

Dîner dans un restaurant et nuit à l’hôtel.

7ème JOUR : KHIVA / BOUKHARA (450 km environ)

OUZBEKISTAN 044 - KHOREZM - DESERT 5Mercredi

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Route pour Boukhara à travers le désert Kyzylkoum (les sables rouges – 400 km). C’est un désert partagé entre le Kazakhstan, l’Ouzbékistan et, pour une petite partie, le Turkménistan. Il couvre environ 298 000 km2, ce qui en fait le 16ème plus grand désert au monde. Il est connu pour abriter des dépôts d’or et de gaz naturel. Quelques villages se trouvent le long des cours d’eau et des oasis.

Déjeuner dans un restaurant en cours de route.

Arrivée à Boukhara, considérée comme une des plus anciennes cités d’Asie centrale, Boukhara est célèbre pour ses 360 Mosquées (une par rue) et ses minarets. Elle fut, dit-on, sur une colline sacrée utilisée au printemps pour les sacrifices par les zoroastriens et est mentionnée dans l’Avesta, leur livre sacré.  Le nom de Boukhara serait une déformation du mot « vihara » qui signifie « monastère » en n sanscrit. Au cours des siècles la ville aura plusieurs noms : Numiykat, Madina-ut-Tudjar ou Fahira. Elle aurait été fondée au XIIIe s. avant notre ère durant la domination des Suyavouchids, près de 1000 ans avant la conquête d’Alexandre.

Transfert et installation à l’hôtel Asl 3* (NL) (adresse du site non communiqué)

Dîner et nuit à l’hôtel.

8ème JOUR : BOUKHARA

OUZBEKISTAN 045 - BOUKHARA - BAKHAOUDDIN NAKHCHBANDI 4Jeudi

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Visite de l’ensemble Poï Kalian des XIIème et XVème s qui comprend le minaret surnommé « minaret de la mort » qui ne servait qu’à appeler les fidèles à la prière, la Mosquée et la Médersa de Miri Arab, exemple exquis de l’architecture en briques, la Médersa d’Ouloug Beg (15ème siècle) construite par Ouloug Beg le prince astronome de Samarkand, la Médersa d’Abdoulaziz Khan (XVIIème s) l’architecture et la décoration de l’imposante medersa bâtie sous les Cheibanides furent réalisées par les meilleurs maîtres artisans de l’époque.

Déjeuner dans un restaurant.

Visite de la forteresse Ark, résidence fortifiée des Emirs de Boukhara.

Découverte de l’ensemble Bala Khaouz comprenant une Mosquée (XVIIIème siècle), un minaret (1914-1917) et un bassin, du Mausolée des Samanides (IXème s) surnommé « la perle de l’Orient », construit par Ismail Samani pour son père Akhmad, ce tombeau dynastique est le plus ancien mausolée musulman d’Asie Centrale.

Découverte du Mausolée de Tchachma Ayoub (la source de Job) date des XIVème et XVIème s. La source, réputée pour ses vertus curatives, est censée guérir les maladies de peau.

Dîner dans une maison boukhariote et nuit à l’hôtel.

9ème JOUR : BOUKHARA

OUZBEKISTAN 046 - BOUKHARA - BAKHAOUDDIN NAKHCHBANDIVendredi

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Découverte de l’ensemble Liabi-Khauz (rive du bassin) : La Médersa Nodir Dévon Bégui (1622-1623), conçue d’abord comme le caravansérail. La medersa fait partie d’un des ensembles architecturaux les plus originaux de Boukhara, la Médersa Koukeldach (1568-1569). Le troisième bâtiment de l’ensemble est la Khanaka : le caravansérail pour les derviches pèlerins. C’est là que descendaient les hôtes de marque qui pouvaient y donner des conférences mystiques.

Ensuite, découverte de la Mosquée Magokki Attari (XIIème – XVIème s), à deux étages, qui a été construite sur le reste des fondations de l’ancienne construction médiévale – sa façade est enfoncée dans le sol de près de 4,5 mètres – d’où son nom Maghok – souterrain.

Déjeuner dans un restaurant.

Continuation des visites de Boukhara : le Tchor Minor (les quatre minarets).

Découverte de la résidence d’été des émirs de Boukhara, Sitora-i-Mokhi Khossa, qui fut la résidence secondaire des derniers émirs de Boukhara. Appelé familièrement « Palais d’été de l’Emir », cet ensemble d’habitations et de salons officiels fut construit par les Russes en 1911 pour le dernier Emir Alim Khan.

Dîner avec concert folklorique dans une ancienne médersa.

Nuit à l’hôtel.

10ème JOUR : BOUKHARA / CHAKSR I SABZ / SAMARKAND (390 km environ)

OUZBEKISTAN 047 - CHAKHR I ZABZ - MOSQUEE KOK GOUMBAZSamedi

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Départ à destination Chakh I Sabz ville natale de Tamerlan.

Déjeuner dans un restaurant.

Visite des vestiges du Palais d’Ak-Saray Ak, littéralement signifie blanc mais s’entendait comme noble.

Découverte de la Mosquée de Kok-Goumbaz, construite par Ouloug Beg. Avant sa rénovation, il ne restait que la coupole intérieure qui élevait à 22 mètres de hauteur, elle en atteint aujourd’hui 36. C’est cette coupole qui a donné son nom à la Mosquée. En effet, Kok Goumbaz signifie « coupole bleue ».

Poursuite par la visite de la Mosquée de Kharzet Imam qui a pris le nom d’un saint du VIIIème s dont Tamerlan aurait rapporté le corps de Bagdad.

Découverte du Mausolée Gum Bezi-Sayidan construit par Ouloug Beg en 1437 pour sa famille. Il est de forme carrée est comme le reflet en miniature de la Mosquée qui lui fait face. L’intérieur est superbement décoré de fresques géométriques, épigraphiques et florales.

Découverte du marché local.

Route à destination de Samarkand.

Samarkand : une des plus anciennes villes et l’un des plus vieux centres culturels du monde. Samarkand était le centre de la Sogdiane. Elle survécue aux multiples invasions, d’Alexandre le Grand, qui s’enthousiasmait déjà sur sa beauté, aux Arabes, en passant par les Mongols. Timour le Grand en fit sa capitale, qu’il voulait capitale du monde. A travers toutes ces périodes, la culture de Samarkand se développa, s’entremêlant au fil des siècles avec celles de l’Iran, de l’Inde, de la Mongolie, de la Chine et de bien d’autres. Elle a gardé de son passé une forte influence tadjik, les ouzbeks ne prenant le contrôle de la ville qu’au XVIe s. Samarkand est un véritable « seuil du paradis » au nom magique, un peu mystérieux, une longue invitation au voyage pour les artistes et les rêveurs, qui a conservé ses coupoles vernissées, ses murs aux couleurs vives et ses Mausolées qui constituent autant de joyaux de l’architecture d’Asie Centrale.

Transfert et installation à l’hôtel Orient Star 3* (NL

Dîner et nuit à l’hôtel.

11ème JOUR : SAMARKAND

OUZBEKISTAN 048 - SAMARKAND - REGHISTAN - MEDERSA OULOUG BEG 18Dimanche

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Visite de la capitale de l’Empire de Tamerlan : la place de Reghistan, la plus belle place d’Asie centrale, entourée de trois medersas imposantes : Médersa d’Ouloug Beg (XVème s), Médersas Cher Dor et Tillya Kori (XVIIème s), Mosquée Bibi Khanym (XVème s). C’est en 1399, que Tamerlan, au retour de sa campagne en Inde a décidé la construction de la Mosquée, connue aujourd’hui sous le nom de sa femme Bibi Khany.

Promenade libre dans le grand bazar très animé le dimanche.

Déjeuner un ancien caravansérail.

Découverte de la Nécropole de Chakhi-Zinda composée de plus de 11 Mausolées datant des XIème et XIXème s, y compris celui de Kussam-ibn Abbas, cousin du prophète Mahomet.

Vue panoramique sur le site archéologique Afrosiab, suivi de la visite du Musée de la fondation de la ville « Afrossiab ».

Diner dans un restaurant en ville et nuit à l’hôtel.

12ème JOUR : SAMARKAND / TACHKENT (320 km environ – 2 h en train)

OUZBEKISTAN 049 - SAMARKAND - MOSQUEE BIBI KHANOUMLundi

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Continuation des visites de Samarkand : Mausolée Gour Emir (XVème siècle) abritant les tombeaux de Tamerlan et de ses descendants. Cet édifice est l’orgueil de Samarkand avec sa superbe coupole côtelée bleue turquoise dont il est dit localement « Si le ciel disparaît, la coupole de Gour Emir la remplacera ».

Visite de l’observatoire d’Ouloug Beg construit au 15ème siècle par Ouloug Beg, l’un de plus grands astronomes de son temps.

Visite du centre de Papier de Soie avec la démonstration de l’ancien procédé de fabrication du papier de soie. A l’intérieur de ce Centre du Papier de Soie, à la main vous trouverez une exposition où vous pourrez prendre connaissance des articles d’artisanat et aller à la rencontre des artisans. L’excursion dure environ 40 minutes, les cours pratiques – 30 minutes, soit au total : 1h10 minutes.

Déjeuner de spécialités ouzbeks chez l’habitant.

Promenade libre dans le bazar.

Transfert à la gare, embarquement et installation à bord du train « Afrosiyob ».

17h00 Départ du train pour Tachkent.

Tachkent : Capitale de l’Ouzbékistan, est située sur le cours moyen de la rivière de Tchirtchik qui prend sa source dans les montagnes du Tian Chan à une altitude de 480m. La ville a été fondée il y a près de 2000 ans à l’intersection des voies commerciales entre l’Asie, la Méditerranée et l’Europe. Sa situation privilégiée éveilla la curiosité de nombreux conquérants (Gengis Khan au XIIIe siècle). Elle fut presque totalement détruite en 1966 par un terrible tremblement de terre. L’URSS décida alors d’en faire un véritable symbole de sa capacité de reconstruction et envoya sur ce chantier des milliers de « volontaires ». Tachkent est aujourd’hui une ville moderne de 2 millions d’habitants et elle possède un cachet certain avec ses avenues et ses parcs.

19h10 Arrivée à Tachkent, transfert et installation à l’hôtel Shodlik Palace 4* (NL)

Dîner et nuit à l’hôtel.

13ème JOUR : TACHKENT

OUZBEKISTAN 050 - TACHKENT - MOSQUEE JUMA 2Mardi

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Visite de la très belle Médersa Koukeldache, construite dans la deuxième moitié du XVI siècle, sous le règne d’Abdulhah Khan II.

Découverte de l’ensemble Khast Imam, située dans la vieille ville et considérée comme le centre religieux de la ville. Vous y découvrirez : le mausolée d’Abu Bakr Kaffal-Chachi, la mosquée de Tilla-cheikh, la médersa de Barak Khan, l’institut islamique Al-Boukhari

Découverte du marché Tchorsou.

Déjeuner dans un restaurant.

Visite du musée des Arts Appliqués, l‘ancien palais du diplomate Polovtsev transformé en musée en 1938. Dans les salles d‘exposition sont présentés des « suzannés » (draps brodés), des « do‘pi » (calottes brodées), des poteries et des céramiques, des sculptures sur bois, des instruments de musique et des bijoux.

Tour panoramique : Place du Théâtre, Place de l’Indépendance, Square Amir Temour.

Découverte des plus belles stations du métro de Tachkent.

Dîner d’adieux dans un restaurant en ville et nuit à l’hôtel.

14ème JOUR : ISTANBUL / TACHKENT / PARIS

Mercredi

Petit-déjeuner à l’hôtel et transfert à l’aéroport.

09h00 Décollage du vol régulier Turkish Airways TK 0369 à destination d’Istanbul.

12h30 Arrivée à Istanbul en transit.

15h10 Décollage du vol régulier Turkish Airways TK 1827 à destination de Paris.

17h05 Arrivée à Paris CDG.

Dates disponibles

Départ le :



Nos prix comprennent :

Le forfait aérien Paris / Istanbul / Ashgabat – Tachkent / Istanbul / Paris sur vols réguliers Turkish Airlines en classe de réservation économique V

Le forfait aérien Ashgabat / Mary – Mary / Tachaouz sur vols réguliers Turkménistan Airways en classe de réservation économique

Les taxes d’aéroport connues à ce jour : 286 € par personne (susceptibles d’augmentation sans préavis – montant définitif à l’émission des billets)

L’accueil à l’arrivée et départ au Turkménistan et en Ouzbékistan.

Les transferts aéroport / hôtels / aéroport en véhicule confortable et climatisé avec chauffeur.

Le transport terrestre en véhicule confortable et climatisé avec chauffeur

Le forfait ferroviaire Samarkand / Tachkent à bord du train 161 Afrosiyob en classe VIP

La pension complète du petit-déjeuner du 2ème jour au petit-déjeuner 14ème jour

Toutes les visites, excursions et tickets d’entrée sur les sites mentionnés au programme

Les services d’un guide accompagnateur francophone au Turkménistan

Les services d’un guide accompagnateur francophone en Ouzbékistan

Les formalités pour le séjour au Turkménistan : autorisation du visa, voucher touristiques et enregistrement auprès de l’OVIR) pour les ressortissants français (passeport valable 6 mois après le retour) : 50 euros à ce jour

La taxe pour le développement du tourisme en Ouzbékistan

Les frais de dossier et le carnet de voyage

L’assistance de notre représentant sur place

Nos prix ne comprennent pas :

Les pourboires, les boissons et les dépenses personnelles

Les frais de visa turkmène à régler sur place en espèce à la frontière par vos soins : 55 USD par personne (à ce jour) pour les ressortissants français (passeport valable 6 mois après le retour)

La taxe frontalière turkmène à régler sur place en espèce à la frontière par vos soins : 14 USD par personne (à ce jour)

Les frais de visa Ouzbek obtenu à Paris pour les ressortissants français (passeport valable 6 mois après le retour) : 90 € par personne à ce jour

Les droits de photographier et de filmer sur les sites, à régler sur place par vos soins

Le supplément aérien selon la classe de réservation disponible à l’inscription

L’assurance Multirisque de Mondial Assistance : environ 4% du montant total du voyage (selon l’âge du participant)

Les horaires mentionnés sont indicatifs et sujets à modification par les compagnies aériennes.

Le réseau routier est de qualité très moyenne ce qui explique la longueur de certaines étapes.

Les infrastructures hôtelières ne sont pas comparables aux standards européens, mais les hôtels sont confortables et fonctionnels.

Nous tenons à vous informer qu’à Mary l’hôtel Margush 2* (NL) est le meilleur possible.

Les visites des musées et les spectacles au théâtre sont conditionnés par leurs horaires et les jours d’ouverture de chacun des lieux.

Les entrées sur les sites n’incluent pas le droit de filmer ou de photographier, à régler sur place par vos soins.

Nous vous conseillons d’emporter des espèces, car la carte bancaire n’est pas acceptée partout au Turkménistan et en Ouzbékistan.

Selon les impératifs locaux, l’ordre des visites peut être modifié.

Des modifications de programme sont envisageables pour le bon déroulement du circuit.

La mise à disposition de votre chambre le jour de l’arrivée se fera en principe à partir de 12h00.

Itinéraire exceptionnel pour une visite complète du Turkménistan et de l’Ouzbékistan

Guides accompagnateurs francophones dans chaque pays

Vols réguliers Turkish Airlines

Circuit privé

Départ garanti pour un minimum de 02 personnes

14 JOURS / 13 NUITS

Deux nuits à Ashgabat

Une nuit à Mary

Une nuit à Tachaouz

Deux nuits à Khiva

Trois nuits à Boukhara

Deux nuits à Samarkand

Deux nuits à Tachkent 

Pension complète du petit-déjeuner du 2ème jour au petit-déjeuner 14ème jour

PRESTATIONS HOTELIERES (ou similaires) : en chambre standard

Ashgabat :Ak Altyn 4* (NL) http://www.ashgabathotels.ru/eng/hotel/ak_altyn_plaza.htm

Mary : Margush 2* (NL – Le meilleur possible) http://www.turkmenistan.orexca.com/hotels_mary_margush.shtml

Tachaouz : Dachoguz 4* (NL) Voir sur Tripadvisor

Khiva : Orient Star Khiva 3* (NL) http://www.orexca.com/khiva_hotels_khiva.shtml?iView=photos  ou Malika 3* (NL) http://www.orexca.com/khiva_hotels_malika.shtml

Boukhara : Asl 3* (NL) (adresse du site non communiqué)

Samarkand : Orient Star 3* (NL http://www.orexca.com/samarkand_hotels_orient.shtml

Tachkent : Shodlik Palace 4* (NL)http://shodlikpalace.com/en/fotogallereya.html

Douanes

Interdiction d’importer des armes, des munitions, des narcotiques, des médicaments psychotropes, des productions pornographiques et tout document susceptible de « porter préjudice aux intérêts politiques et économiques du Turkménistan, à sa sécurité et à la protection de la santé et de la moralité publique ». La littérature de nature religieuse est soumise à une autorisation du conseil des affaires religieuses. Interdiction d’exporter des pierres précieuses sans autorisation, des chevaux de race, des chiens de berger d’Asie Centrale, des objets anciens d’orfèvrerie et d’artisanat. Contrôle exercé sur le caviar. L’exportation de tapis est très contrôlée. Les tapis anciens (plus de 50 ans) sont interdits à l’exportation. Les tapis plus récents peuvent être exportés sur présentation aux services douaniers d’une autorisation délivrée par le Musée des Tapis d’Achgabat, après expertise. Dans les magasins d’Etat, les biens ont déjà été expertisés. Certains magasins de la capitale vendent des tapis neufs et sont autorisés à délivrer directement l’autorisation d’exportation.

Legislation locale

La police est active dans les rues d’Achgabat, en particulier au centre-ville et aux abords des discothèques. Tous les bâtiments publics font l’objet d’une surveillance par des gardes. Les tests d’alcoolémie sont fréquents et entraînent une arrestation s’ils s’avèrent positifs. Toute manifestation d’irrespect à l’égard des symboles de la Nation (statues, portraits, édifices publics, drapeaux…) peut être lourdement sanctionnée (arrestation, puis comparution devant le tribunal, suivie d’une expulsion assortie d’une interdiction de séjour). Il existe des risques d’extorsion d’argent de la part de la police de la route à l’occasion de contrôles routiers.

Population

Le Turkménistan est un Etat laïc où l’Islam sunnite, chiite et le christianisme entre autres sont légalement enregistrés. C’est un pays doté de multiples influences dont les principales sont russes et asiatiques. Ce mélange culturel fait du Turkménistan un pays intéressant à visiter et culturellement très riche.

Coutumes

La population du Turkménistan est majoritairement de confession musulmane. Elle est peu pratiquante, tolérante et traditionnelle. Dans les maisons turkmènes, il convient de se déchausser et de s’asseoir à même le sol. De même, avant d’entrer dans une mosquée, n’oubliez pas de vous déchausser.

Us et coutumes

Sept décennies de socialisme soviétique ont marqué la société. Le voile n’est pas imposé aux femmes qui portent la robe turkmène traditionnelle, les cheveux protégés par un vaste foulard coloré. Les Turkmènes d’origine russe sont vêtues à l’occidentale. Plusieurs lieux publics se sont ouverts et accueillent une clientèle cosmopolite où se mêlent quelques jeunes femmes turkmènes. La loi turkmène punit sévèrement la « prostitution » et le « proxénétisme ». En cas d’arrestation, l’intéressé peut être placé dans un centre de rétention pendant quinze jours et condamné à l’expulsion assortie d’une interdiction d’entrée sur le territoire turkmène. Dans les maisons, il convient de se déchausser et il n’est pas rare de s’asseoir à même le sol ou sur le « tapchan » (plateforme surélevée), sur lequel on dîne, boit le thé, ou fait la sieste l’été. La vente d’alcools est autorisée : il s’agit surtout de vodkas, de bières et de vins moldaves et de quelques rares productions locales. Les vins étrangers (français et géorgiens) en vente sur les bazars sont pour la plupart des contrefaçons et leur prix est prohibitif. IMPORTANT il est formellement interdit de fumer dans les lieux publics, y compris à la sortie de l’aéroport, ainsi que dans les rues, les jardins et les parcs d’Achgabat.

Cuisine

Une de ses principales propriétés est la simplicité et l’accessibilité dans le choix des produits, ainsi que dans les moyens de la préparation. Le plat le plus populaire au Turkménistan est le « pilaf ». On le prépare d’un jeune mouton, de la carotte, du riz et de l’oignon. Très répandue : le « chourpa », bouillon du mouton avec des pommes de terre et de la tomate. La préparation du pain national « tchorek » est un véritable art. Le « Tandir » (le fourneau d’argile) où l’on cuit le tchorek, est considéré comme l’endroit le plus sacrée de l’habitation et le tchorek était considéré comme protégeant la maison. Le pays est très riche en fruits, légumes et cucurbitacées divers. Les melons sont célèbres dans le monde entier pour leur parfum de miel. Il existe un multitude de plats de poisson, grâce à la proximité de la mer Caspienne. De gros radis et des tomates sont souvent utilisés en cuisine. L’oignon est très populaire. On le mange cru et on l’utilise en assaisonnement. Les Turkmènes utilisent largement du poivre rouge et noir, la menthe, le persil sauvage, l’ajgon, le boujgoun. Au lieu du curcuma les Turkmènes utilisent du safran et l’ail.

Photos

Emportez des pellicules et des films avant votre départ. Photographier les bâtiments officiels (ex. théâtres, statues, etc.) n’est pas prohibé. En revanche, tenter de photographier des bâtiments considérés comme stratégiques (ex : aéroport, installations militaires ou de police ; résidence du président, etc.) est plus que déconseillé. Les gardes assignés à la protection des bâtiments ne peuvent pas être photographiés. Dans certains cas, avant toute prise de vue, il est préférable, par courtoisie, de s’assurer qu’il n’y a pas de restriction particulière. Demandez la permission à la personne que vous souhaitez prendre en photo.

La langue officielle est le Turkmène. Le Russe est couramment utilisé.

Pays au climat influencé par la présence de la chaîne montagneuse du Kopet Dað, son climat est essentiellement continental et caractérisé par de grandes amplitudes thermiques annuelles et par de faibles précipitations. Le climat à l’intérieur du pays est très sec. La région désertique de Karakoum est frappée par des vents violents qui provoquent de fréquentes tempêtes de sable. Le Turkménistan est un pays doté de multiples influences dont les principales sont russes et asiatiques. Ce mélange culturel fait du Turkménistan un pays intéressant à visiter et culturellement très riche. Les intersaisons, le printemps et l’automne, sont les périodes les plus agréables pour se rendre au Turkménistan. Les températures sont clémentes et le paysage relativement ensoleillé. L’hiver est à éviter tout comme la période estivale, les températures sont alors extrêmes, l’été est chaud et l’hiver rigoureux.

Passeport à durée de validité d’au moins six mois. Visa à obtenir avant le départ auprès de l’Ambassade du Turkménistan. L’obtention de ce visa, n’est délivrée qu’après l’accord d’une commission se réunissant à Achgabat, impliquant une invitation d’une société ou d’un particulier turkmène contresignée par le Service d’Etat des Migrations du Turkménistan. Un visa peut exceptionnellement et sous certaines conditions être délivré lors de l’accès au territoire sur la base d’un numéro de dossier obtenu avant le départ. Mais ceci suppose que le visiteur ait préalablement déposé un dossier complet de demande de visa auprès de l’Ambassade du Turkménistan à Paris. Le tarif du visa est alors plus élevé. Le délai d’obtention d’un visa est long : de trois à quatre semaines. Une taxe d’entrée de 12 dollars doit être acquittée à l’arrivée (les euros ne sont pas acceptés). La région de Dashogouz et toutes les zones frontalières du Turkménistan font l’objet de restrictions particulières et nécessitent un permis spécial pour les Turkmènes comme pour les étrangers.

AMBASSADE DU TURKMENISTAN
13, rue Picot 75116 Paris – Tél : 01 47 55 05 36 – Fax : 01 47 55 05 68
E-mail : turkmenamb@aol.com

LES PERSONNES DE NATIONALITES ETRANGERES (CEE OU HORS CEE) DOIVENT SE RENSEIGNER AUPRES DU CONSULAT POUR LES FORMALITES A ACCOMPLIR.

SANTE

Pour se rendre au Turkménistan, aucun vaccin n’est obligatoire, sauf celui de la fièvre jaune pour les personnes ayant séjourné dans un pays infecté. Consultez le site de l’Institut Pasteur. Vaccins conseillés : bien que seul le vaccin contre la fièvre jaune soit obligatoire, certains sont fortement recommandés (Hépatites A et B, typhoïde, encéphalite à tiques, DTPolio).
En matière de vaccinations et de prévention sanitaire : anti-Diphtérie-tétanos-poliomyélite à jour, hépatite virale A et B et fièvre typhoïde. Quelques cas de rage sont signalés.
Paludisme : avant tout déplacement dans le sud du pays, de juin à octobre, il est souhaitable de prendre conseil auprès de votre médecin pour une prise éventuelle d’anti paludéen.
Sida et MST: prévalence non négligeable du VIH-Sida. Les cas de MST recensée sont nombreux. Il est impératif de se prémunir par vaccins (Hépatite B) et par l’usage de préservatifs. Eviter les préservatifs achetés localement, normes de qualités incertaines. Conseils d’hygiène quotidien : laver avec soin les fruits et légumes frais. Ne boire que de l’eau préalablement bouillie ou en bouteille. Eviter les glaçons. Veiller aux dates de péremption sur les produits. Hors Achgabat, l’infrastructure sanitaire est insuffisante. Dans les hôpitaux turkmènes, tous les soins, hébergements, linges, médicaments et nourritures sont à la charge des patients. Ils peuvent être payés en monnaie turkmène (manat). Contracter une assurance médicale de rapatriement sanitaire avant le départ.
Situation sanitaire : Dans le désert, des morsures de serpent et de scorpion sont possibles, porter des chaussures de marche protectrices et des vêtements longs et avoir à portée de main une trousse de premier secours. La chaîne du froid n’est pas toujours garantie, éviter de consommer des crèmes glacées et des jus de fruit avec glaçons vendus sur les marchés par des vendeurs ambulants. Les boucheries et les poissonneries sur les marchés ne répondent pas aux normes sanitaires européennes.
Risques et conseils sanitaires : Ne consommer que des aliments cuits et des boissons en bouteilles capsulées. Ne pas oublier la lotion anti-moustiques.

Monnaie

Manat turkmène (TMM) Change (fév. 2012) TMT = 0.2643 € / TMT = 0.3509 $

Carte bancaire

Il est possible de retirer de l’argent (dollars US) avec une carte de crédit internationale (VISA uniquement) auprès de la Vnechecomombank. L’usage des cartes bancaires, comme moyen de paiement dans les magasins ou les administrations locales est inexistant. Seuls les paiements en liquide, en Manats Turkmènes ou en Dollars US, sont acceptés. Les Euros, les cartes bancaires autres que VISA, ainsi que les chèques de voyage, ne sont pas acceptés.

Pourboires

Dans les hôtels et les restaurants, le service est inclus, mais le pourboire reste à votre discrétion.

Décalage horaire

4 heures en hiver et 3 heures en été (en plus) de décalage horaire.

Electricité

Le courant électrique au Turkménistan est de 220 Volts. Il n’est donc pas nécessaire d’emporter un adaptateur avec soi.

Téléphone et télécommunications

Les communications téléphoniques peuvent se révéler difficiles, en particulier en dehors de la capitale et sont sous étroite surveillance. Elles sont coûteuses (1,50€ / minute) soit 4 manats 4 tenges par minute et parfois incertaines (ex : coupure, échos). Les réseaux de mobiles qui fonctionnent sont SFR (BCTI), Bouygues, MTS. Le réseau Orange ne fonctionne pas au Turkménistan. Pour appeler la France depuis le Turkménistan : 810 33 + numéro du correspondant sans le 0. Pour appeler le Turkménistan depuis la France : 00 (993) + code régional + numéro du correspondant. Achgabat : code : 12

Poste

Il est déconseillé d’utiliser la poste locale pour envoyer des courriers. Le temps d’acheminement vers l’Europe est généralement très long.

Internet

Le réseau est encore embryonnaire. Dans la capitale, il existe quelques rares cafés internet. Pour y accéder, il faut présenter un document d’identité. Le réseau est très lent et quasiment inexistant en province.

Cuisine

Une de ses principales propriétés est la simplicité et l’accessibilité dans le choix des produits, ainsi que dans les moyens de la préparation. Le plat le plus populaire au Turkménistan est le « pilaf ». On le prépare d’un jeune mouton, de la carotte, du riz et de l’oignon. Très répandue : le « chourpa », bouillon du mouton avec des pommes de terre et de la tomate. La préparation du pain national « tchorek » est un véritable art. Le « Tandir » (le fourneau d’argile) où l’on cuit le tchorek, est considéré comme l’endroit le plus sacrée de l’habitation et le tchorek était considéré comme protégeant la maison. Le pays est très riche en fruits, légumes et cucurbitacées divers. Les melons sont célèbres dans le monde entier pour leur parfum de miel. Il existe un multitude de plats de poisson, grâce à la proximité de la mer Caspienne. De gros radis et des tomates sont souvent utilisés en cuisine. L’oignon est très populaire. On le mange cru et on l’utilise en assaisonnement. Les Turkmènes utilisent largement du poivre rouge et noir, la menthe, le persil sauvage, l’ajgon, le boujgoun. Au lieu du curcuma les Turkmènes utilisent du safran et l’ail.

Boissons

Les Turkmènes boivent beaucoup de thé. À n’importe quel moment on consomme du thé vert. A l’ouest on préfère le thé noir que l’on accompagne du lait de chameau tout frais, que l’on ajoute au thé. Le tout est ensuite, chauffé sur du charbon. On remet une bouilloire de porcelaine avec un bol à chaque personne buvant ce thé. Les vins turkmènes sont célèbres, tels que le vin «Dachgala», le vin de dessert «  »Yasman-Salik »", le vin corsé «Kopetdag». L’eau minérale «Berzengui» est aussi très populaire.
Vêtements
Prévoyez des vêtements légers en été, une écharpe pour les vents de poussière, un lainage pour les écarts de températures en matinée et en soirée. En hiver, emportez des vêtements très chauds (manteau, bonnet, bottes fourrées et moufles). Evitez les vêtements trop décontractés qui peuvent choquer les musulmans.

Dans un pays où le désert occupe plus de 80 % du territoire, les endroits pour réaliser des achats et ramener des souvenirs sont très concentrés. Le plus insolite et le plus complet des bazars du Turkménistan est celui de Tolkuchka, aux abords du désert, près d’Achkhabad. Vous pourrez y trouver de la soie vendue au mètre, des foulards, des tapis, de grosses chaussettes et des chaussons en laine colorée, des telpeks (impressionnantes coiffes traditionnelles en laine de mouton), mais aussi des chameaux, des moutons, des chiots… Autrement, le centre commercial d’Univermag propose de tout. Les commerces sont ouverts, de 9h à 17 ou 19h.

Pas encore de commentaires sur ce voyage.