Voyage culturel en Géorgie – Circuit Découverte Privé Accompagné – Départ garanti à partir de 4 personnes

Un voyage en Géorgie, c’est un contraste permanent : plages, montagnes, vignobles, paysages, neiges éternelles… A travers les villages médiévaux, l’histoire se promène de la Toison d’Or à l’indépendance, de Médée à Staline…

CIRCUIT CULTUREL ACCOMPAGNÉ EN GÉORGIE – VOYAGE PRIVE

INFORMATIONS IMPORTANTES SUR VOTRE VOYAGE EN GÉORGIE :

Date du départ : Avril 2018 : 09/04/2018 – Mai 2018 : 14/05/2018 – Juin 2018 : 18/06/2018 – Juillet 2018 : 09/07/2018 – Août 2018 : 13/08/2018 – Septembre 2018 : 10/09/2018 – Octobre 2018 : 08/10/2018

Durée du voyage : 14 jours/13 nuits
Départs de Paris
Départ de province : Bordeaux, Brest, Lyon, Marseille, Mulhouse, Nantes, Rennes, Strasbourg, Toulouse sur Air France via Paris : nous consulter
CARTE - GEORGIE - MERVEILLES DE LA GEORGIECompagnies aériennes Turkish Airlines
Escales : Istanbul
Vols domestiques : Aucun
Hôtels : 3 ou 4 étoiles
Pension : Pension complète
A partir de 1.856 €
Accompagnement : Guide accompagnateur francophone
Type du voyage : Circuit Découverte Privé
Thème : Culture et découverte
Nombre maximum par groupe : –
Nombre minimum de participants : 4 personnes
Assurances: non incluses
Meilleure saison pour partir en Géorgie: Avril à Octobre
Difficulté du circuit : Facile
Age : Tous les âges

Voyage culturel en Géorgie pendant les vacances scolaires

Circuits organisés en petits groupes ou sur mesure – Départs garantis à partir de 2 personnes

Départs pendant les vacances scolaires – Nous consultez

Voyage sur mesure en Géorgie – Circuit culturel à la carte

Vous souhaitez organiser votre voyage à la carte ? Vous désirez formuler vous-même votre circuit sur mesure ? Besoin de trouver un vol Tbilissi pas cher ? Cliquez ici pour avoir votre devis personnalisé

Pour tout savoir sur la Géorgie, consultez la rubrique « Infos Pays »

 Circuits Géorgie vacances scolaires 2017/2018

Calendrier scolaire 2017 / 2018

ZONE A

ZONE B

ZONE C

Besançon, Bordeaux ,Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble , Limoges, Lyon, Poitiers

Aix-Marseille,Amiens,Caen,Lille,Nancy-Metz,Nantes,Nice,Orléans-Tours,Reins, Rennes,Rouen,Strasbourg

Créteil,Montpellier,Paris,Toulouse, Versailles

Circuit Géorgie Toussaint 2017

Vacances de la Toussaint

Fin des cours:Samedi 21 Octobre 2017 & Reprise des cours Lundi 06 Novembre 2017

Circuit Géorgie nouvel an et les fêtes de fin d’année 2017

Vacances de Noël

Fin des cours: Samedi 23 Décembre 2017 & Reprise des cours:Lundi 08 Janvier 2018

Circuit Géorgie vacances d’hiver 2018

Vacances d’hiver

Fin des cours:Samedi 10 Février 2018

Fin des cours: Samedi 24 Février 2018

Fin des cours:Samedi17 Février 2018

Reprise des cours:Lundi 26 Février 2018

Reprise des cours:Lundi 12 Mars 2018

Reprise des cours:Lundi 05 Mars 2018

Circuit Géorgie Pâques et les vacances de Printemps 2018

Vacances de Printemps

Fin des cours: Samedi 07 Avril 2018

Fin des cours: Samedi 21 Avril 2018

Fin des cours:Samedi 14 Avril 2018

Reprise des cours : Lundi 23 Avril 2018

Reprise des cours: Lundi 07 mai 2018

Reprise des cours: Lundi 30 Avril 2018

Vacances d’été

Fin des cours : Samedi 07 Juillet 2018

Programme détaillé

1er JOUR : PARIS / ISTANBUL / TBILISSI

LOGO TURKISH AIRLINESVendredi

12h25  Décollage du vol régulier Turkish Airlines TK 1820 à destination d’Istanbul.

16h55  Arrivée à Istanbul en transit.

19h30  Décollage du vol régulier Turkish Airlines TK 0380 à destination de Tbilissi.

22h45  Arrivée à Tbilissi, accueil par notre représentant.

Transfert et installation à l’hôtel Astoria 3* (NL)

Nuit à l’hôtel.

2ème JOUR : TBILISSI

Samedi

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Départ pour une promenade pédestre dans Tbilissi, en commençant par la vieille ville et sa grande variété de sites historiques. Ici vous trouverez les églises, les synagogues, les mosquées, les bâtiments du 19ème siècle avec des balcons multicolores en bois dentelles, des ruelles étroites, des maisons en couleurs, des anciens quartiers avec une architecture moderne et contemporaine

Visite de l’église Metekhi. C’est au 5ème siècle que la première église aurait été construite ici. Selon la tradition ; la dépouille de Sainte Chouchanik, martyrisée par son époux zoroastrien en 544 parce qu’elle refusait d’abjurer la foi chrétienne, aurait été transférée ici au 7ème siècle. On peut voir sa tombe dans le diaconicon de l’abside.

Découverte de la cathédrale Sioni ou cathédrale de l’Assomption, cathédrale orthodoxe de l’Église apostolique autocéphale de Géorgie, nommée en l’honneur de la Montagne de Sion, à Tbilissi. Située à l’emplacement d’une église construite entre 575 et 639, c’est un haut lieu de l’identité nationale géorgienne. Elle domine le fleuve Koura . La tradition donne le roi saint Vakhtang comme le fondateur d’une première cathédrale à cet emplacement, mais les sources historiques donnent plus vraisemblablement Gouaram Ier à la fin du VIème siècle qui y a été enterré lui-aussi.

Découverte de l’église Anchiskhati, la plus ancienne église de Tbilisi. Elle appartient à l’église orthodoxe géorgienne et date du VIème siècle. Selon la tradition, l’église a été construite par le roi Dachi d’Iberia (vers 522-534) qui avait fait de Tbilisi sa capitale. À l’origine dédié à la Vierge Marie, elle a été rebaptisée Anchiskhati (l’icône d’Ancha) en 1675 lorsque la précieuse icône du Sauveur créée par l’orfèvre Beka Opizari au XIIème siècle au monastère d’Ancha à Klarjeti a été transféré à Tbilissi afin de la préserver d’une invasion ottomane. L’icône a été conservée à la Basilique de Sainte-Marie depuis des siècles (elle est maintenant exposée au Musée d’Art de Géorgie).

Vous passerez par de belles ruelles qui vus permettront de découvrir les curiosités de la ville.

Découverte de la citadelle Narikhala, qui domine fièrement toute la ville. Elle est superbement située sur une falaise de la colline de Sololaki, au-dessus du jardin botanique. C’est un symbole défensif de Tbilissi, et elle changea souvent de main dans son histoire.

Déjeuner dans un restaurant.

Découverte du quartier des bains, appelé aussi quartier Abanotoubani. C’est le plus ancien quartier de la ville, attenant à la forteresse, Séidabad. C’est encore aujourd’hui le centre institutionnel de la communauté azérie de la ville, importante dans le quartier. A la découverte de cette source d’eau chaude, le roi décida d’y fonder une ville qu’il nomma Tpili, ce qui veut dire « chaud » en Géorgien. Ainsi naquît Tbilissi « endroit chaud » en raison de la présence de nombreuses sources d’eau chaude. Les premières mentions des bains de Tbilissi apparaissent cependant beaucoup plus tard, au 16ème siècle. Occupée tour à tour par les Mongols de Gengis Khan, les Perses et les Ottomans, les bains de Tbilissi sont d’architecture perse.

Visite du Musée National Géorgien, institution géorgienne qui regroupe plusieurs grands musées de Géorgie. Il a été créé dans le cadre des réformes structurelles, institutionnelles et juridiques visant à moderniser la gestion des institutions étatiques réunies au sein de ce réseau, et à coordonner les activités de recherche et d’enseignement. Ce musée possède plus de 30.000 objets de l’art contemporain géorgien (peinture, sculpture, graphisme et art décoratif). Parmi eux se trouvent des œuvres d’ Elene Akhvlediani, David Kakabadze, Lado Gudiashvili, Sergo Kobuladze, Zurab Nizharadze, Nana Churgulia, Gogi Tsereteli, etc…

Dîner dans un restaurant et nuit à l’hôtel.

3ème JOUR : TBILISSI / DAVID GAREDJA / VELISTSIKHE / KVARELI (250 km–4h30 environ)

Dimanche

Petit-déjeuner à l’hôtel et départ à destination de la ville troglodyte et le complexe monastique de David Garedja, situé dans le semi désert du sud-est de la Géorgie. Visite du complexe de Lavra, le plus grand monastère ; il est fortifié et est la base des moines vivant aujourd’hui à Garedja. Les moines sont assez stricts, mais ils vous laisseront rentrer. Les fortifications possèdent une tour de guet du 18e siècle. Le portique permettant d’y entrer est un monument célèbre ; une inscription y décrit la relation des moines avec la nature. En entrant, vous trouverez sur la gauche la petite église Saint-Nicolas, du 17e siècle, seule église non troglodytique du complexe.

Randonnée d’une heure vingt environ, qui nous mènera sur les hauteurs qui dominent l’Azerbaïdjan où les disciples de David ont ménagé de petites chapelles dans des grottes décorées de fresques. Les grottes du monastère Udabno, entièrement troglodytes s’étendent le long du sentier. Le monastère n’est pas habité, mais les moines de Lavra l’entretiennent. Les grottes sont couvertes de magnifiques fresques rupestres des 10è -13ème siècles, témoignage de la brillante école qui vit le jour ici. Ne manquez pas l’ancien réfectoire dans une grotte centrale, ni la fresque de la Cène, l’une des plus grandes réussites de l’art pictural géorgien.

Descente vers l’église centrale de David Garedja.

Déjeuner sous forme de panier pique-nique.

Visite chez l’habitant afin de découvrir sa cave à vin et dégustation directement des jarres.

Continuation vers Kvareli.

Transfert à l’hôtel Château Kvareli (NL), dîner et nuit.

4ème JOUR : KVARELI / GREMI / ALAVERDI / TELAVI / TSINANDALI / TBILISSI (250 km – 4h environ)

Lundi

Petit-déjeuner à l’hôtel.

 Visite du complexe de Nekressi, situé au pied de la chaîne du Daguestan, qui fait partie du Caucase. Il est implanté à l’emplacement d’un ancien temple zoroastrien. L’un des pères syriens à l’origine de l’implantation du christianisme en Géorgie, Abibos, y vécut. La première église fut construite dès le 4ème siècle par Mirvan III et subsiste encore. Une autre église, dite de la Vierge, à trois nefs, date des 6ème siècle et 7ème siècle. Il fut, selon la légende, sauver des raids musulmans par des moines qui y ont apporté des porcs afin de dégoûter les envahisseurs.

De cet endroit, nous aurons une vue magnifique sur la vallée.

Découverte de Gremi, citadelle inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco, situé aux pieds des monts du Daguestan, autrefois palais du roi Levant. C’est l’ancienne capitale de la Kakhétie. Il ne reste rien de l’ancienne capitale locale rasée par le chah Abbas.

Déjeuner dans un restaurant de plats traditionnels et de production locale de vin.

Poursuite vers Tsinandali.

Visite de la maison musée de Tsinandali, maison des princes Tchavtchavadzé, importante famille kakhétienne, dont le poète Alexandre Tchavtchavadzé fut le plus illustre représentant. Cette belle résidence aristocratique possède un parc à l’anglaise d’une remarquable beauté sur les collines en face des montagnes du Daguestan, planté d’arbres centenaires. La maison elle-même est un rare exemple de somptueuse demeure aristocratique géorgienne du 19ème siècle.

Dégustation de vin dans un cave familiale.

Route vers Tbilissi.

Transfert et installation à l’hôtel Astoria 3* (NL), dîner et nuit.

5ème JOUR : TBILISSI / MTSKHETA / CHARDAKHI / GUDAURI (145 km – 3h30 environ)

Mardi

Petit-déjeuner à l’hôtel et départ à destination de Mtskheta.

Visite du monastère de Jvari du 6e siècle, Patrimoine Mondial de l’Unesco. D’après les sources traditionnelles, Sainte Nino, l’évangéliste ayant convertie le roi Mirian III d’Ibérie à la chrétienté, élève à cet endroit une grande croix de bois à la place d’un temple païen. La croix aurait opéré des miracles et amène donc de nombreux pèlerins venant de tout le Caucase.

Visite de la cathédrale de Svétitskhovéli « Pilier Vivant », monument du XIème siècle de l’architecture géorgienne, inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Elle compte parmi les plus grandes cathédrales historiques géorgiennes avec la cathédrale de Bagrati, Oshki et Alaverdi.  Pendant des siècles, elle demeura le centre religieux de la Géorgie chrétienne. Elle resta l’église la plus vaste de Géorgie jusqu’à l’édification de la cathédrale de la Trinité de Tbilissi dans les années 2000. Elle occupe un emplacement stratégique au confluent du Mtkvari et de l’Aragvi.

Déjeuner dans un restaurant dans le village de Chardakhi.

Visite de la cave à vin d’Iago pour déguster le vin bio préparé avec la méthode traditionnelle géorgienne dans le Kvevri. Il est à noter que ce vin est sur la liste des vins de l’hôtel Ritz.

Route vers Gudauri en empruntant la Route Militaire de Géorgie dans les montagnes du Grand Caucase.

Visite de l’ensemble architectural d’Ananuri, château et siège de la Eristavis d’Aragvi, une dynastie féodale qui gouverna la région au 13ème siècle. Le château a été le théâtre de nombreuses batailles. En 1739, Ananuri a été attaqué par les forces d’un duché rival, commandée par Shanshe de Ksani. Le clan Aragvi fut massacré. Quatre ans plus tard, les paysans se révoltèrent contre la domination par le Shamshe, tuant les usurpateurs et invitant le roi Teimuraz II. Cependant, en 1746, le roi Teimuraz fut contraint de supprimer une autre insurrection paysanne, avec l’aide du roi Erekle II de Kakhétie. La forteresse est restée en usage jusqu’au début du 19ème siècle. En 2007, le complexe a été mis sur la liste indicative de l’inscription à l’Unesco au patrimoine mondial.

Arrivée à Gudauri, station de sport d’hiver.

Transfert à l’hôtel Carpe Diem (NL), dîner et nuit

6ème JOUR : GUDAURI / STEPANTSMINDA / GUDAURI

Mercredi

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Poursuite sur la route militaire en passant par le col de Fvari 2.395 m.

Arrivée à Kazbegui, d’où, s’il fait beau, vous pourrez voir le mont Kazbegui 5.047m.

Randonnée de deux heures trente pour la visite de l’église de Trinité de Guérgueti à 2.170m, d’où s’ouvre une vue splendide. Si le temps est dégagé, on pourra admirer un des plus hauts sommets de Géorgie – le mont Kazbegui (5.047m).

Déjeuner sous forme de pique-nique.

Retour à Kazbegui, avec un arrêt pour la visite d’un atelier de fabrication du feutre.

Promenade pédestre (15 à 20 minutes environ) du village de Sno en passant devant les maisons de locaux.

Retour à Gudauri, dîner et nuit à l’hôtel.

7ème JOUR : GUDAURI / GORI / UFLISTIKHE / AKHALTSIKHE (300 km – 4h environ)

Jeudi

Petit-déjeuner à l’hôtel et départ pour la région centrale de Géorgie, avec la ville centrale Gori, ville natale de Staline.

Arrêt photo devant le musée de Staline, la maison où il est né et son propre wagon blindé.

Poursuite de la route vers Uplistikhé, ville troglodytique du IVème siècle av. J.-C.), situé sur la fameuse grande route de la soie où l’on peut voir des grottes troglodytes, des caves à vin (marani), des poêles géorgiens (thoné), la basilique à trois nefs creusées dans le rocher et le théâtre antique.

Déjeuner dans un restaurant.

Poursuite vers le sud du pays.

Arrêt dans la jolie ville de Borjomi et visite de la ville.

Arrivée à Akhaltsikhe, transfert et installation à l’hôtel Lomsia (NL)

Dîner et nuit à l’hôtel

8ème JOUR : AKHALSIKHE / VARDZIA / AKHALSIKHE (150 km – 3h30 environ)

Vendredi

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Visite de la ville troglodyte Vardzia. Les grottes s’étirent le long de la falaise sur environ cinq cents mètres et jusqu’à dix-neuf niveaux. Le site comportait plus de trois mille grottes pouvant contenir cinq mille personnes à la fois, reliées entre elles par un système complexe de tunnels. À l’origine, ce complexe fortifié comptait trois cents soixante pièces, une pour chaque jour de l’année. Visite d’une église creusée dans le rocher, riche en peintures murales, de locaux divers, de la pharmacie, des tunnels secrets…

Déjeuner sous forme de pique-nique chez l’habitant au bord du fleuve à Vardzia.

Retour à Akhaltsikhe.

Découverte du quartier Rabath, immense ensemble architectural récemment restauré, dominant sur la ville.

Dîner et nuit à l’hôtel.

9ème JOUR : AKHALSIKHE / BORJOMI / GUELATI / KUTAISSI (280 km – 3h environ)

Samedi

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Départ à destination de Borjomi, ville connue pour ces eaux naturelles.

Continuation vers Kutaissi, deuxième ville du pays, dans les temps anciens, c’était la partie du royaume de Colchide où Jason et les Argonautes sont arrivés pour s’emparer de la Toison d’Or.

Déjeuner dans un restaurant.

Visite de l’ensemble Monastique et centre d’études de Guélati (XIIè siècle) classé au Patrimoine Culturel de l’Unesco et considérés comme des chefs-d’oeuvre de l’architecture médiévale géorgienne.

Transfert à l’hôtel Bragati 1003 3* (NL), dîner et nuit.

10ème JOUR : KUTAISSI / ZUGDIDI / MESTIA (260 km – 4h environ)

Dimanche

Petit-déjeuner à l’hôtel et visite du marché local de Kutaissi.

Route vers Zugdidi.

Visite du Palais Dadiani devenu Musée d’Histoire et d’Architecture. Au début de 1848, le prince de Samegrelo, David Dadiani, utilisé son palais pour montrer à ses clients la collection archéologique et numismatique de Nokalakevi site archéologique dans Samegrelo. Certains des objets exposés ont été trouvés par David Dadiani lui-même, et certains autres ont été achetés. Le plus important des fouilles archéologiques par David Dadiani était la recherche de Nokalakevi – connu sous le nom Archeopolis dans l’Antiquité.

Déjeuner dans un restaurant.

Ensuite c’est la partie la plus passionnante du voyage « un voyage à Svaneti » région des plus hautes montagnes, des glaciers et des traditions antiques.

Départ à destination de Mestia.

Arrivée à Mestia, transfert et installation à l’hôtel familial Family Hôtel (NL)

Visite du Musée Ethnographique de Mestia riche en icones et en manuscrits.

Petit tour panoramique de la ville.

Dîner et nuit à l’hôtel

11ème JOUR : MESTIA / UCHGOULI / MESTIA

Lundi

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Départ à destination du village d’Uchgouli, construit à une altitude de 2200m, c’est le plus haut village de l’Europe habité en permanence – site faisant partie du Patrimoine Culturel d’Unesco. Beaucoup de tours médiévales sont toujours dressées sur les prés alpins. A l’arrière-plan s’élève le grand pic du Mont Chkhara (5.068m), le plus haut de la Géorgie.

Découverte de la tour de la Reine Tamar. Il s’agit de tours de défense habitées, en pierre, hautes d’environ une vingtaine de mètre et composée de quatre à cinq étages. Vers le bas de la tour les murs mesurent 1,5 m d’épaisseurs, puis s’amincissent pour n’atteindre que 0,8 m d’épaisseur au sommet. Le sommet comporte une plate-forme de défense, recouverte d’un toit. Elles sont érigées entre les IXe et XIIe siècles. Au XXIe siècle, les tours sont essentiellement utilisées pour stocker les réserves alimentaires et les productions agricoles.

Découverte de l’église de la Vierge Lamaria. Trônant avec son enceinte au-dessus du village, avec le Chkhara en arrière-plan, elle semble sortie d’une légende. Cette basilique du IXe siècle, dotée d’une tour défensive, contient de magnifiques fresques des Xe-XIIe siècles. C’est le clou du patrimoine architectural de la Svanétie.

Déjeuner sous forme de pique-nique dans les alpages.

Retour à Mestia, dîner et nuit à l’hôtel.

12ème JOUR : MESTIA / ZUGDIDI / BATUMI

Mardi

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Départ à destination de Batumi, ville centrale de la mer Noire, la plus grande ville de la région d’Achara et le port principal de Géorgie. Son architecture blanche et sa végétation subtropicale font de cette ville un lieu unique dans toute la Géorgie.

Déjeuner dans un restaurant.

Arrivée à Batumi,

Visite du jardin botanique de Batumi, fondé dans les années 1880 par le géographe et botaniste russe Andreï Krasnov (1862-1915), mais son inauguration officielle n’a lieu que le 3 octobre 1912. Le but principal de ce jardin est l’acclimatation de plantes subtropicales pour leur culture dans les régions méridionales de la Russie impériale. Aujourd’hui le jardin est divisé en neuf secteurs floristiques : plantes subtropicales des régions humides de Transcaucasie, plantes originaires de Nouvelle-Zélande ; plantes originaires d’Australie ; plantes originaires de l’Himalaya ; plantes originaires de l’Extrême-Orient ; plantes originaires d’Amérique du Nord ; plantes originaires d’Amérique du Sud ; plantes originaires du Mexique et enfin plantes méditerranéennes. Le jardin est riche d’une collection de plus de cinq mille sortes de spécimens vivants dont deux mille sortes d’arbrisseaux ou arbres.

Petit tour panoramique de la ville et promenade sur la plage.

Transfert et installation à l’hôtel Aissi (NL)

Fin d’après-midi et dîner libre pour une découverte personnelle de la ville.

Nuit à l’hôtel

13ème JOUR : BATUMI

Mercredi

Journée libre en base petit-déjeuner pour une découverte personnelle de la région.

14ème JOUR : BATUMI / ISTANBUL / PARIS

Jeudi

Petit-déjeuner à l’hôtel et transfert à l’aéroport.

10h15  Décollage du vol Turkish Airlines TK 0391 à destination d’Istanbul.

11h20  Arrivée à Istanbul en transit.

12h50  Décollage du vol Turkish Airlines TK 1825 à destination de Paris.

15h20  Arrivée à Paris CDG.

Dates disponibles

Départ le :



Nos prix comprennent :

Le forfait aérien Paris / Istanbul / Tbilissi – Batumi / Istanbul / Paris sur vols réguliers Turkish Airlines en classe de réservation économique T

Les taxes d’aéroport au départ de Paris connues à ce jour : 241 € par personne (susceptibles d’augmentation sans préavis – montant définitif à l’émission des billets)

L’accueil à l’arrivée et au départ de Géorgie

Les transferts aéroport / hôtels / aéroports en véhicule climatisé avec chauffeur

Le transport terrestre en véhicule climatisé avec chauffeur

Le forfait de trois nuits à Tbilissi, d’une nuit à Kvareli, de deux nuits à Gudauri, de deux nuits à Akhaltsikhe, d’une nuit à Kutaissi, de deux nuits à Mestiaet de deux nuits à Batumi

La pension complète du petit-déjeuner du 2ème jour au déjeuner du 12ème et la base petit-déjeuner à Batumi

Une demi bouteille d’eau plate par jour et par personne

Toutes les visites et excursions mentionnées au programme

Les tickets d’entrée sur les sites mentionnés au programme

Les services d’un guide accompagnateur francophone du 2ème au 11ème jour

Les taxes et services locaux

L’assistance de notre représentant en Géorgie 24h/4 et 7j/7

Nos prix ne comprennent pas :

Les pourboires, les services de portier et les dépenses personnelles

Les boissons et les repas à Batumi

Les visites, excursions, spectacles et services de guide non mentionnés

Les frais de visa géorgien pour les ressortissants autres que français (passeport valable 6 mois minimum après la date du retour)

Le supplément aérien selon la classe de réservation disponible à l’inscription

Les droits de filmer ou de photographier, à régler sur place par vos soins

L’assurance Multirisques de Mondial Assistance : environ

Médicaments : Ne pas emporter de Dafalgan, d’Efferalgan Codéine et aucun médicament à base de codéine, substance interdite en Géorgie

Une bonne condition physique est conseillée pour effectuer la randonnée ver le Monastère d’Udabno.

Les horaires mentionnés sont indicatifs et sujets à modification par la compagnie aérienne.

Selon les disponibilités aériennes au départ de Batumi, la dernière nuit pourra être effectuée à Tbilissi avec un vol Batumi/Tbilissi le vendredi.

Certains parcours routiers sont de mauvaises qualités, certains trajets se révèlent longs et fatigants.

La visite des musées est conditionnée par leurs horaires et jours d’ouverture.

Selon les impératifs locaux, l’ordre des visites peut être modifié. Des modifications sur les programmes sont envisageables pour le bon déroulement du circuit. Certaines visites sont sous réserve d’ouverture.

Les entrées sur les sites n’incluent pas le droit de filmer ou de photographier.

 

Itinéraire découverte de la Géorgie

Véhicule et chauffeur privés

Guide francophone privé sauf à Batumi

Vols réguliers Turkish Airlines

Départ garanti à partir de 02 participants

14 JOURS/ 13 NUITS

Trois nuits à Tbilissi 

Une nuit à Kvareli 

Deux nuits à Gudauri

Deux nuits à Akhaltsikhe

Une nuit à Kutaissi

Deux nuits à Mestia

Deux nuits à Batumi 

La pension complète du petit-déjeuner du 2ème jour au déjeuner du 12ème et la base petit-déjeuner à Batumi

PRESTATIONS HOTELIERES (ou similaires) : en chambre standard

Tbilissi : Astoria 3* (NL) http://www.intbilisi.com/hotels/tbilisi/hotel-astoria

Kvareli : Château Kvareli (NL) http://chateaukvareli.ge/

Gudauri : Carpe Diem (NL) http://www.carpediem.ge/

Akhaltsikhe : Lomsia (NL) http://www.lomsia.ge/index.php/en/

Kutaissi : Bragati 1003 3* (NL) http://www.bagrati1003.ge/

Mestia : Family Hôtel (NL) (hôtel familial)

Batumi : Aissi (NL) http://hotelaisi.ge/?lang=en

Décalage horaire

Plus 3 heures en hiver et plus 4 heures en été.

Electricité

220 V l’électricité peut fonctionner par intermittence, entre novembre et mars. Prévoir une lampe de poche.

Téléphone et télécommunications

Téléphone de la France à la Géorgie : 00 995

Le pays

Superficie totale 69 700 km², Population : 4 677 401 habitants, villes principales : Tbilissi, population : 1,2 millions, Koutaissi (233000 habitants), Roustavi (150000), Batoumi (130000), Sokhoumi (120000), Gori (68000) Pays limitrophes : Russie, Turquie, Azerbaïdjan, Arménie. Extrémités d’altitude: Montagnes: Shkhara (5068m), Janga (5058m), Kazbegui (5047m).
Religions
chrétiens orthodoxes 83,9%, musulmans 9,9%, arméniens-grégoriens 3,9%, catholiques 0,8%, autres 0,8%, aucune 0,7% (recensement 2002)

Traditions et coutumes

Comme en France, cédez votre place aux vieilles personnes et aux femmes avec enfants dans les transports en commun. Si vous souhaitez offrir un cadeau, les hommes apprécieront un couteau de qualité. Ils sont en effet grands amateurs d’armes blanches. Vous pouvez également offrir cigarettes américaines, tee-shirts, porte-clés ou cartes postales. De toutes manières, les Géorgiens adorent les cadeaux. Dans les lieux de culte, ayez une conduite respectueuse. Entrez en silence et correctement vêtus.

La langue géorgienne (Kartuli) appartient à la famille Kartvélienne, elle-même liée aux langues caucasiennes. Elle n’a aucun lien avec des groupes de langues connues et continue de fasciner les linguistes de tous les horizons. La langue officielle est le géorgien utilisant un alphabet unique au monde. On parle aussi l’arménien, le russe, l’azéri, l’ossète et l’abkhaze.

La Géorgie est répartie en deux par la faille Surami. Cette situation bien particulière crée un climat sec-continental dans l’Est du pays, idéal pour la culture de la vigne. En contre partie, la région ouest (le long de la mer Noire) donne à la Géorgie un climat subtropical humide, parfait pour le thé. La grande variété des micros climat de la Géorgie favorise une diversité de la faune et de la flore. On peut y admirer des forêts luxuriantes, aux hautes montagnes à neige éternelle jusqu’aux forêts de bambou. La température moyenne de la Géorgie en hiver est de 3 C et de 23C en été. Plus vous vous approchez des montagnes plus le temps de rafraichît.

Un passeport valable 6 mois après votre date de retour, pas de visa pour les ressortissants de la communauté européenne. Les ressortissants de l’Union Européenne de la Suisse, des USA, du Japon, du Canada et d’Israël sont exemptés de visa pour un séjour égal ou inférieur à 90 jours. Pour les séjours de plus de 3 mois, il faut une autorisation spéciale du ministère des affaires étrangères de Géorgie. Lors de votre arrivée dans le pays, remplir une déclaration douanière pour signaler son argent et ses biens, afin de ne pas être taxé en partant.

AMBASSADE DE GEORGIE

104, Avenue Raymond Poincaré – 75016 Paris
Tél. : 01 45 02 16 16 – Fax : 01 45 02 16 01

LES PERSONNES DE NATIONALITES ETRANGERES (HORS CEE) DOIVENT SE RENSEIGNER AUPRES DU CONSULAT POUR LES FORMALITES A ACCOMPLIR.

Santé

Aucune vaccination n’est exigée, mais les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, les hépatites A et B (zone de forte endémie) et la fièvre typhoïde sont fortement recommandés. La tuberculose n’a pas été éradiquée, il faut donc être sûr d’être immunisé.
Certains chiens errants sont porteurs de la rage. Ne vous approchez pas des animaux inconnus. Pour les séjours en forêt, en particulier en été et en automne, mieux vaut être vacciné contre l’encéphalite à tiques. La chaîne du froid n’est pas toujours respectée, et certains aliments sont périmés. Par précaution, Il vaut mieux emporter les médicaments nécessaires afin d’éviter une gastro-entérite. Il est préférable de boire de l’eau en bouteille et de peler fruits et légumes (risques de diphtérie). En raison de l’insuffisance de l’infrastructure médicale, il est indispensable de souscrire une assurance assistance et d’emporter ses propres médicaments, après s’être assuré qu’ils puissent être importés en toute légalité.

Monnaie

La monnaie locale est le lari (GEL). La plupart des dépenses se font en liquide. Les plus grands hôtels et les banques acceptent les chèques de voyages. La carte de crédit ne sera pas d’une grande utilité car il n’existe pas de distributeurs, et rares sont les établissements qui l’acceptent. Les bureaux de change n’acceptent que les dollars et les roubles et il faut passer par les banques pour changer des euros. En raison des fluctuations importantes du cours du lari et des pickpockets, mieux vaut ne pas changer trop d’argent à la fois. Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30.

Pourboires

Au restaurant comme lors d’une course en taxi, arrondissez toujours la facture au chiffre supérieur.

Dangers et désagréments

Les déplacements sont formellement déconseillés dans les deux régions séparatistes qui échappent au contrôle du pouvoir central (Abkhazie et Ossétie du Sud) ainsi que dans les zones proches des lignes de démarcation avec les régions sécessionnistes. Le reste du pays, ainsi que la capitale Tbilissi ne posent pas de problèmes de sécurité majeurs quoique la délinquance ordinaire (vols, cambriolages) n’épargne pas la Géorgie. De manière générale, la prudence est de mise lors de tout déplacement nocturne, en particulier lorsque l’on est seul. Bien que la criminalité ait considérablement diminué en Géorgie, on continue de relever des agressions contre des étrangers de passage, dont certaines prennent parfois un tour violent. Il est recommandé d’observer une certaine prudence dans le choix de ses fréquentations (lieux, personnes). En Kvemo Kartlie, peuplée en majorité de Géorgiens d’origine azeri, et en Samtskhe Javakhetie, habitée par une population d’origine arménienne, la langue russe, bien qu’elle soit en régression, reste la langue de communication. L’Ambassade invite également ses ressortissants œuvrant au sein d’organisations non gouvernementales, en tant que bénévoles d’associations, etc. de se signaler à leur arrivée en Géorgie.

Lire, voir et écouter

Guides : Géorgie. Coll. Country Guide. Ed. Le Petit Futé, 2005-2006.
Livres : La prose géorgienne des origines à nos jours, de Gaston Bouatchidzé. Ed. L’Esprit des Péninsules – Le tiroir au papillon, d’Elena Botchorichvili. Ed. Boréal – Le chevalier à la peau de tigre, de Chota Roustavéli. Ed. Gallimard – Impressions de voyage. Le Caucase, d’Alexandre Dumas. Ed. Françoise Bourin – Le Cinéma géorgien, de Jean Radvanyi et Natia Amiredzibi. Ed. du Centre Pompidou – Pirosmani, de Erast Kouznetsov. Ed. Cercle d’Art – Géorgie, de Théa Tsouloukiani, Philippe Arbaîzar, Eric Dessert. Ed. Créaphis.
Films & musique : Les Voix De Georgie, Divers artistes, 2000 – Musique du Tadjikistan, de Géorgie, d’Azerbaïdjan et d’Arménie, Giya Kancheli, Yusupov, Fikret Amirov, 2001 – Récital, Quatuor à cordes de Géorgie, 2001.

Les repas sont toute une cérémonie. La tablée est dirigée par le «  »tamada »" qui propose les toasts traditionnels, durant tout le repas. On ne doit pas porter un toast, avant que le maître de maison ne le fasse, pour l’assemblée. On ne doit pas non plus, changer la dédicace du toast. Les noisettes sont utilisées à toutes les sauces ! Tout nom de plat, accolé à satsivi, est servi avec une sauce parfumée aux herbes, à l’ail et aux noisettes. On les retrouve aussi dans les soupes et desserts. Les repas commencent généralement par un assortiment de plats chauds et froids : abats grillés et épicés, salade de haricots et de noisettes (lobios), aubergine marinée, épinards épicés (pkhaliis), sans oublier les pickles et les viandes fumées (basturmas). En viande, les Géorgiens servent du cochon de lait rôti et du bœuf. Le poulet est rôti ou cuisiné en ragoût. Un des plats les plus courants est le chakhokhbili, un ragoût aromatisé aux herbes, tomates et paprika. Le vin géorgien est réputé. Le Kindzmareuli est un vin rouge fruité. Le Tsinandali et le Gurdzhaani sont deux vins blancs secs. Enfin, les plus téméraires oseront le petit-déjeuner géorgien servi avec le khachi, une soupe avec des tripes, du pied de bœuf et beaucoup d’ail !

Les céramiques, les broderies et la bijouterie sont les principaux produits de l’artisanat à ramener comme souvenirs. L’exportation de livres anciens, de peintures ou d’icônes peut entraîner de graves complications avec les douanes. Demander une autorisation de sortie auprès du ministère de la culture. Les boutiques sont généralement ouvertes de 9 h à 18 h du lundi au samedi.

Pas encore de commentaires sur ce voyage.